Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

     Les constellations existent-elles vraiment ?



 

    Même si vous n'êtes pas un grand spécialiste du ciel, et que vous confondez les étoiles et les réverbères, les noms de "Grande Ourse" ou de "Croix du Sud" ne vous sûrement pas inconnus.

    Quand on n'est pas familier du ciel, se trouver face à lui par une nuit bien noire et sans nuage est une expérience fascinante et déroutante. On se sent bien vite perdu au milieu du fourmillement désorganisé de petits points scintillants. Si vous l'observez quelques fois de suite, à peu de temps d'intervalle, vous vous rendrez compte bien vite que les alignements et autres figures géométriques matérialisés par ces points présentent une constance de bon aloi. Depuis des milliers d'années, les humains se sont inventés des figures et des formes bien à eux, qui leur permettaient de donner support à leurs histoires et légendes. Histoires d'autant plus croquignolette que la quantité de cervoise (ou autre suivant les habitudes culturelles) fournie au conteur était importante.

Constellation d'Orion
    Ptolémée, en 137 de notre ère a été semble t-il, le premier à tenter de mettre un peu d'ordre dans tout cela: les constellations, ces dessins pointillistes d'étoiles faisaient leur entrée officielle sur la scène. Ce n'est qu'en 1927, que le ciel fut découpé en 88 "parcelles", respectant en partie les figures historiques: la voûte céleste a alors pris des allures, uniquement sur les cartes heureusement, de plan des états d'Amérique du Nord.

    Simplement, les images satellites de notre planète ne montrent rien des frontières des nations. Les limites de constellations sont tout aussi artificielles. Mais les alignements et groupes d'étoiles bien reconnaissables ont-ils réellement une existence physique? Révèlent-ils une véritable vie commune des étoiles?

    Depuis que l'on est capable de mesurer les distances d'étoiles, on devient capable de prendre conscience du "relief" de notre ciel. Parlons par exemple un instant de la constellation d'Orion, très nettement visible au sud, pendant l'Hiver:

Image webcam d'Orion. © Rob In Space
Carte d'Orion
  Une image (pas très jolie...) proche de ce que l'on peut voir à l'oeil nu.    La carte correspondante, et les noms des étoiles. M42 est la nébuleuse d'Orion.

            Mais qu'en est-il des véritables liens entre ces étoiles? En fait, ils n'existent guère...

Orion vue de côté
  Voici les étoiles de la constellation, en "vue de côté". Les axes sont gradués en années-lumière, nous sommes tout à gauche, au point de convergence des lignes de visée. La nébuleuse M42, serait encore plus loin à droite, à environ 1700 a.l de chez nous... La forme si caractéristique de la figure céleste s'est évaporée.

    Finalement, les constellations n'existent que dans l'esprit des hommes. Chaque civilisation y a vu ce qu'elle souhaitait y voir, chaque époque et chaque population y a greffé le message, léger ou plus profond qu'elle jugeait bon de faire passer à ses contemporains. Aucune autre limite n'est imposée que celle de l'imagination.

     Encore aujourd'hui, je vois le grand chasseur Orion, champion de tir à l'arc, tenter de viser l'oeil du Taureau, pendant que son Grand Chien reste prudemment quelques pas derrière lui... Qu'y verraient les habitants d'une planète située à 600 années-lumière de nous?