Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

     Pourquoi les nuages ne tombent-ils pas ?



 

 

La réponse la plus courante consiste à dire que la vapeur d'eau est plus légère que l'air. La vapeur d'eau est incontestablement plus légère que l'air... mais les nuages ne sont pas composés de vapeur : cette dernière étant invisible, les nuages seraient alors transparents.

Les nuages et le brouillard (c'est la même chose) sont composés d'eau à l'état liquide et non pas gazeux. Mais alors pourquoi ne tombent-ils pas ?

Il fut un temps où l'on pensait que les nuages étaient composés de petites bulles d'eau emplies de vapeur d'eau, ce qui assurait leur légèreté. Cette théorie est aujourd'hui rejetée : les nuages et le brouillard se composent de gouttes d'eau allant du millième à 1 ou 2 centièmes de millimètre de diamètre. Ces gouttes sont peut-être 800 fois plus denses que l'air, mais comparativement à leur masse, elles ont une grande surface. Ainsi, lorsqu'elles tombent, elles subissent de la part de l'air une forte résistance (comme si elles avaient un grand parachute) : elles tombent donc, mais très lentement. Par exemple, des gouttes de 0,01 mm de rayon tombent avec une vitesse de 1 cm/s. Ainsi les nuages ne volent pas, ils tombent, mais leur vitesse est extrêmement lente : il suffit d'un faible courant montant pour non seulement arrêter leur chute, mais même les faire remonter.

C'est pour la même raison que les poussières se maintiennent dans l'air, même si certaines sont des milliers de fois plus denses que l'air.