Le Repaire des Sciences
Sciences Physiques et Chimiques

 

 

 

 

     J'ai froid en sortant de la piscine : c'est normal, Docteur ?

 

 

 
 

Même quand l'eau est chaude, et qu'il fait bon dehors, j'ai toujours du mal a ne pas frissonner tant que je ne suis pas sec. Certes, je suis un peu frileux, mais mes amis consultés sur le sujet subissent les mêmes symptômes.

    Il faut chercher l'explication dans les changements d'états de l'eau. Les petites gouttes sur notre corps ne demandent qu'à s'évaporer. Mais pour évaporer de l'eau, il faut lui fournir de l'énergie sous forme de chaleur. S'il fait très chaud autour de nous, c'est la chaleur de l'air qui sera utilisée, nous ne seront alors pas trop rafraîchis.

    Par contre, si l'air est plus froid que nous (ça arrive, je suis à 37.5°C...), c'est notre propre corps qui va fournir la chaleur. Comme il en perd, alors, il se refroidit... Et voilà.

    Mettez un peu d'eau de Cologne (ou autre...) sur le dos de votre main. Cette "eau de toilette" contient de l'alcool, qui s'évapore encore plus facilement que l'eau. L'effet rafraîchissant est encore plus intense vous ne trouvez pas?

Tiens, et ce chien qui me sourit en tirant la langue, il a chaud. L'eau située sur sa langue s'évapore en emportant un peu de chaleur. Les chiens ont une climatisation incorporée réglable (en sortant plus ou moins la langue...). Notre sueur sert aussi a cela.

 

Est-ce que c'est vrai que le vent fait baisser la température?

        Est-ce que cet effet est réel ou purement psychologique? Je dirais, un peu des deux... Ce qui n'avance guère le public anxieux de savoir s'il dit une bêtise en remarquant que "ce petit courant d'air est fort rafraîchissant..."

        Quoiqu'il en soit, il nous faut un observateur impartial, j'ai nommé: le thermomètre... Il nous faut aussi une pièce calme et de quoi mettre en mouvement l'air de cette même pièce. Ben oui, s'il vient d'ailleurs, il aurait des raisons d'être à une température différente. On peut utiliser un aspirateur, et placer notre thermomètre à quelques centimètres du tube d'aspiration. Non! désolé, pas un sèche-cheveux!...

         Allez-y, n'ayez pas honte, personne ne vous verra... Vous pourrez alors constater que la température ne change pas! Parfait, le problème est réglé, circulez, il n'y a rien à voir.

        Pourtant, ce petit courant d'air dans le bas du dos me donne des frissons... Qu'est-ce qu'on oublie? En fait, il y a quelques subtiles différences entre un être humain et un thermomètre que seule une observation attentive permet de détecter.

        Cas numéro 1: C'est l'hiver, dans l'air immobile et froid, mon corps est enveloppé d'une couche d'air tiédie par mon propre métabolisme. S'il y a du vent, cette couche est soufflée et je me retrouve habillé d'une couche d'air froid. D'où les frissons...
Manteau d'air tiède
 A gauche, l'air est froid mais immobile. A droite, le courant d'air chasse ma protection thermique.

 

       Cas numéro 2: C'est l'été, il fait chaud, une fine couche de sueur couvre ma peau. L'air qui la sert de près est chargé en humidité, l'évaporation est limitée. Avec un courant d'air par contre, l'air sec renouvelle cette couche et accélère l'évaporation, qui consomme de l'énergie et me refroidit. Vous pouvez le tester facilement avec le thermomètre et l'aspirateur. Accessoire supplémentaire cette fois, un papier imbibé d'alcool simulant notre couche d'humidité. L'alcool s'évapore plus facilement que l'eau, l'effet est plus visible. Vous verrez alors la température chuter bien plus vite avec un courant d'air que sans. D'où le rafraîchissement...
Thermomètre à évaporation

 

      Selon certains auteurs, il peut y avoir une situation très différente cette fois, dans le cas d'une voiture décapotable. La pression dans l'habitacle de la voiture décapotée descend (effet d'aspiration du courant d'air circulant au-dessus du pare-brise ou effet Venturi), ce qui conduit à une baisse de température par décompression. C'est bien possible, mais je n'ai pas de voiture décapotable. Donc, je fais ici un appel solennel à un aimable automobiliste, qui pourrait me confier au choix sa voiture ou ses résultats expérimentaux...
Effet décapotable